dochilak

Nouveau restaurant coréen à Paris: Dochilak

Le nouveau restaurant coréen appelé Dochilak est ouvert depuis 2017.

Dochilak est situé à Opéra, à Batignolle et bientôt à Montparnasse.

Dochilak signifie “repas nomade” en coréen.
Il rappelle aux coréens le voyage, l’excusions.
C’est la raison pour laquelle ce restaurant fait de la vente sur place et à emporter.

 

Adresse:
22 Rue Saint-Augustin, 75002 Paris
Tel: 01 40 07 93 51
Horaire :12:00~21:00
Métro: ligne 3, Quatre septembre
Site: 
http://dochilak.com/

Ce restaurant est ouvert de 12h à 21h.
On peut réserver une table ou bien se présenter sans réservation (c’est ce que nous avons fait).

Ce qui est remarquable dans ce restaurant, c’est la décoration.
Le cadre est très soigné.
La décoration est typiquement coréenne.
Chaque place dispose d’un coussin (“galette de chaise”).
On s’assied sur ce coussin appelé Bangsuk.
Dans la culture traditionnelle coréenne, on s’assoit au niveau du sol et pas sur une chaise.
Néanmoins le sol est dur et froid en hiver.
C’est pourquoi les gens utilisent les bangsuks qui sont plus confotables et réchauffes les arrières trains :).
On ne les utilise pas uniquement à domicile.
A l’époque des trois royaumes, le rois en avait un sur sa selle de cheval.
Le bangsuk connait ainsi plusieurs utilisations en fonction de la saison et de l’usage.

La décoration de ce restaurant se base sur ce mode de vie coréenne.
Chaque place est surélevée (comme une chaise) et les bansuks sont placés au dessus.

Le prix est raisonnable mais le service est un peu lent.
La raison principale est que le service sur place et à emporté sont confondus.
La vente à emporter nous a semblé prioritaire pour le personnel.
Il est possible de commander un plat uniquement pour un prix légèrement différent.
(le prix du plat est de 11 euros.)

Si vous y allez le soir, le choix sera plus restreint compte tenu des ventes de la journée.


Le menu normal se compose d’une soupe, d’une entrée et d’un plat.
Le prix est de 12 euros.


Le menu royal se compose en plus d’un dessert.
Le prix est de 16 euros.
Le menu est accompagné de 4 plats d’accompagnements qui varient selon les saisons.

Dochilak propose 3 entrées au choix pour le menu (raviolis, japchae, tofu à la sauce soja)
et 4 entrées au choix pour le menu royal (poulet caramélisé en plus).

Des dizaines de plats sont disponibles.
Quelques plats vous coûteront un supplément comme le bulbogi (+1euro).
Malheureusement il n’est pas possible de choisir les plats d’accompagnements.


Dochilak fait sa cuisine avec de la viande halal (hors porc bien sur).
Il propose également des plats végétariens.

La soupe du jour était miyeokguk (soupe d’algue).
Le goût est banal, par contre la soupe était froide.

Ce restaurant prépare à l’avance tous les plats et
les réchauffe au micro-onde à la commande.

La photo ci-dessus présente l’entrée (tofu nature à la sauce soja).
La sauce est délicieuse.

L’art de table de l’entrée (japchae) est très joli.
Le japchae (sauté de vermicelles au bœuf et aux légumes) est enveloppé par une feuille de concombre.

La quantité est aussi bonne.
Dans la carte, il est spécifié que le japchae contient du bœuf.
Néanmoins, nous n’en avons pas trouvé dans celui qui nous a été servi.

Les 4 plats d’accompagnement sont sur la photo ci-dessus.
Ils ont bon goût.
Nous avons trouvé que le kimchi est le plus réussi.

Le plat présenté ci-dessus est le kimchi jjigae (un ragoût au kimchi et porc).

Il est bon mais, en comparaison du goût original coréen,
il est un peu trop sucré.

La photo présente le plat de ‘Dwaeji-galbi‘ (travers de porc mijotés).

La viande est très tendre.
Elle est bien mijotée alors elle est bien imprégnée de la sauce.
L’odeur de la viande n’est pas forte.
Par contre, les carottes et les radis ne sont pas assez cuits.
Ils étaient dur comme s’ils étaient crus.

Ce restaurant offre deux types riz au choix: riz blanc et riz aux céréales.
Même si vous commandez le bimbimbap,
vous pouvez le commander au riz aux céréales.

Un petit événement est proposé sur les tables.
Si vous partagez une ou des photos sur les réseaux sociaux avec le hash tags (#dochilak),
vous pouvez avoir un café ou un thé gratuit.

Voila, c’est le thé vert et

l’expresso.

 

Le cadre est vraiment un point positive par rapport aux autres restaurant coréen en France.
Si vous voulez ressentir l’environnement typiquement coréen,
n’hésitez à vous y rendre, même s’il y a quelques points négatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.