Connaissez-vous la street food coréenne ?

fête de la k-food
Please wait...

En Corée, la culture culinaire s’est développée grâce aux différentes variétés d’ingrédients qui possèdent aussi leur propre histoire culinaire.  La cuisine coréenne est de plus en plus reconnu à l’étranger. La fête de la k-food à Paris offre une occasion de découvrir cette culture du goût, surtout la street food coréenne.

La fête de la k-food (gastronomie coréenne) s’articule en plusieurs stands de démonstrations culinaires, dégustations et ateliers de cuisine pendant 3 jours (du 5 au 7 octobre 2018).

fête de la k-food

Les dégustations ne sont en nombre suffisant pour tout le monde et il est dommage qu’il y ait peu de dégustation.  Par contre, il est bien que plusieurs endroits disposent de snacks coréens comme Saewookkang (새우깡).

Il y a plusieurs activités comme le cours d’origami pour les enfants et les jeux traditionnels qui constituent un point positif de cette fête.  En effet, la plupart des événements coréens n’ont pas beaucoup de programmes ou activités, et sont mal organisés. Par rapport aux autres, cette fête de la k-food une diversité incroyables d’activités.

fête de la k-food

Un stand présentant les produits coréens est placé au centre du salon.
On y découvre des produits culinaires vendus dans les épiceries tels K-mart

previous arrow
next arrow
Slider

L’atelier de cuisine coréenne se déroule pendant 1 heure. 6 groupes peuvent y participer. Un groupe est formé d’un adulte et d’un enfant. Malgré cela l’atelier n’avait que peu de participants, beaucoup de visiteurs restaient pour regarder ce cours.

previous arrow
next arrow
Slider

fête de la k-food

Dans les zones de restauration, plusieurs restaurants participent à cette fête. On y retrouve des street-food très populaires en Corée comme le tteokbokki, l’eomuk et le gimbap.

Fête de la k-food

Le Tteokbokki (떡볶이) est un des plat très populaires dans le street food. Dans les petites boutiques appelées bunsikjip (분식집), c’est un plat principal avec le gimbap. De plus, les buksikjip sont presque toujours est situés devant des écoles (primaire-collèges-lycée). Après les cours, les coréens en mangent avec des amis pour se remplir la panse pour pas cher. C’est la raison pour laquelle le tteokbokki est une « soul food » pour les coréens.

fête de la k-food

En Corée, on trouve facilement des food-truck (푸드트럭) dans la rue. Cette image des rues coréennes jonchées de camions fumants  montre l’importance de la street food pour les coréens.

fête de la k-food

Plusieurs tables sont placés pour déguster les plats de l’intérieur et à l’extérieur. Par contre, il y a trop de monde et il faut attendre tellement longtemps pour acheter un plat (souvent plus d’une heure).  De plus il n’y a, parfois, plus de le plat que vous souhaitez. Il sera nécessaire d’améliorer cet aspect avec par exemple un système de commande à bippeur.

previous arrow
next arrow
Slider

Des plats présentés dans cette fête sont très variés. De la street-food populaire en Corée sont présentés mais il y a aussi d’autres plats dans un style de cup-bap (컵밥) comme le japchae ou le bulgogi. Le prix d’un plat est d’environ 6 euros ce qui n’est pas trop cher payé. C’est aussi l’occasion de découvrir des restaurants coréens à Paris, même si les restaurants n’offrent pas même plats lors de cette fête.

Des plats comme le Dakgangjung (닭강정), ci-dessus la photo, sont très délicieux. Le goût représente un souvenir de la Corée et est le vrai le goût original.

fête de la k-food

Malheureusement, certains plats ne sont pas du tout délicieux, comme le Jeyuk Bokkeum, le goût ne ressemble pas à l’original. La viande n’est pas marinée dans la sauce. De plus la quantité de certains plats est tellement infime par rapport à d’autres. Il est dommage que cette présentation peut donner une mauvaise image d’un restaurant.

Chaque année, on découvre plusieurs événements coréens. Cette fête est vraiment intéressante par rapport aux autres notamment grâce aux nombres programmes.
Nous espérons que cette fête se déroulera à nouveau l’année prochaine avec plus de programmes et une meilleure organisation pour diffuser la culture culinaire et les cuisines coréennes. Néanmoins, nous souhaitons féliciter les bénévoles et organisateur qui font de leur mieux pour que l’évènement soit à la haute des attentes des très nombreux visiteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.