Culture culinaire: Pojangmacha

Le Pojangmacha (포장마차) est un type de restaurant de rue représentatif de la Corée. On y consomme de l’alcool, de la nourriture, comme le tteokbokki ou des amuses bouches, tout en convivialité.

C’est une gargote ambulante, comme un food truck. Les gens restent debout ou assis sur une chaise en plastique en mangeant mais les coréens les considèrent pas comme des restaurants. Le mot pojangmacha signifie “roulotte bâchée”. Le pojangmacha coréen est à l’origine une charrette à bras recouverte d’une tente.

myeongdong pojangmacha
source: naver.com

Le pojangmacha fait partie de la culture culinaire coréenne. On en trouve dans toutes les villes, dans la plupart des endroits qui grouillent de monde. Dans des dramas ou les films coréens, on peut facilement tomber sur une scène dans un pojangmacha. Dans ces scènes, les personnages y vont souvent pour boire de l’alcool en espérant noyer leur chagrin.

Dans un film appelé ‘A moment to remember‘ (내 머리속의 지우개), le pojangmacha devient un lieu romantique où l’un des personnages principal y déclare sa flamme.

A Myeongdong, à Séoul, les pojangmacha commencent à se placer dans la rue, à partir de la sortie 6 de la station Myeondong, de 17h la semaine et de 14h le weekend à 23h. Au milieu de la route principale de Myeongdong, les pojangmachas forment une longue file. Par rapport aux autres pojangmacha, ceux de Myeongdong offrent une grande variété de nourritures allant de la crêpe au nutella, à la brochette de saucisses, en passant par le mayak oksusu(maïs en brochette).  Le pojangmacha est par définition nomade, on ne peut donc pas y retrouver tous les plats que nous souhaitons goûter mais le prix de ceux proposés sont toujours bon marché.

pojangmacha
source: office tourisme coréen

A Yeosu, près de la mer, 17 pojangmachas se placent régulièrement et présentent des plats régionaux. Grâce au succès de la chanson appelé Yeosu bambada de Busker busker, cet endroit est devenu un endroit touristique. De plus, devant les pojangmacha, il y a parfois des petits concerts de rue (busking).

source: office tourisme coréen

Yeosu est une ville situé au sud de la Corée en bord de mer connue pour la variété de ses fruits de mer. Haesanmul samhab (le mariage de fruits de mer, de porc et de gat kimchi (kimchi au moutardin) est le plat le plus connu dans les pochanmachas de Yeosu.

 

‘Pocha sans frontières’ (국경없는 포차) est une émission de télé réalité diffusée en Corée actuellement.  Leur but est d’échanger sur la culture. Elle a été tournée en septembre 2018 à Paris et à Deauville.

pojangmacha pojangmacha

Au bord de la seine, l’équipe de cette émission a installé des tables et des chaises comme dans les pojangmacha Coréens.

pojangmacha

Ils y vendaient des plats coréens typiques des pojangmachas avec le prix abordable.

Finalement, le pojangmacha est un des piliers de la culture culinaire coréenne. Lorsqu’on a la chance de visiter le pays du matin calme, il est impossible de résister aux mets que proposent ces roulottes dans les rues bondées de monde. Le bruit et les couleurs de la foule, la chaleur dégagée par la cuisson des pâtes de poisson, l’odeur de la friture, et le goût des délicieux mets des pojangmachas ne participent pas uniquement à l’entretien de la culture culinaire coréenne mais constituent, à l’image de la madeleine de Proust, des souvenirs inoubliables pour les amoureux du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.